Qu'est-ce que l'arthrose ?

L'arthrose est une maladie articulaire due à l'usure du cartilage couvrant l’extrémité des os. Parallèlement à la dégénérescence cartilagineuse, on note une prolifération du tissu osseux donnant naissance à des excroissances et des déformations au niveau des articulations touchées.

Bien qu'elle soit douloureuse, l'arthrose n'est, à l'origine, pas associée à un processus infectieux ou inflammatoire. Cependant, lors de sa destruction, le cartilage se décompose en petits fragments qui encombrent la poche articulaire où ils déclenchent des poussées inflammatoires avec un œdème provoquant le gonflement localisé.

L'arthrose peut atteindre différentes articulations :

 

        les doigts : arthrose digitale, ou rhizarthrose lorsque le pouce est impliqué,

        les mains,

        les poignets,

        les épaules,

        les genoux : gonarthrose,

        les pieds,

        les chevilles,

        les hanches : coxarthrose,

        la colonne vertébrale.

 

Les douleurs arthrosiques apparaissent progressivement à partir de l'âge de 45-50 ans. Mais en réalité, cette affection évolue depuis un certain nombre d'années avant d'être formellement diagnostiquée.

Elle se développe plus facilement chez les femmes et les personnes exerçant une trop grosse contrainte sur leurs articulations comme des chocs ou des traumatismes. Le surpoids et le port de charges lourdes favorisent également l'émergence de l'arthrose, particulièrement au niveau des membres inférieurs.

Soigner l'arthrose repose sur un ensemble de mesures médicales et d'ajustements de l'hygiène de vie. Caractérisée par un mécanisme dégénératif, l'arthrose ne peut pas être guérie à proprement parler. On peut en revanche faire en sorte de la prévenir, de ralentir son évolution et de soulager ses symptômes douloureux.

 

 

Soigner l'arthrose : le traitement médical

Au niveau médical, la prise en charge de l'arthrose consiste en grande partie à soulager les douleurs et à préserver ou améliorer la mobilité du malade. Le traitement médicamenteux diffère d'un individu à l'autre en fonction des besoins. Les médicaments utilisés peuvent être :

 

        des antalgiques,

        des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS),

        des anti-arthrosiques symptomatiques d'action lente (AASAL),

        des infiltrations intra-articulaires de corticoïdes ou d'acide hyaluronique.

 

En complément du traitement médicamenteux, le médecin peut aussi prescrire des séances de kinésithérapie pour renforcer les muscles et empêcher l'articulation de s'ankyloser durablement. Une orthèse (atèle, corset, etc.), une canne ou une béquille peuvent également soutenir l'articulation.

Dans certains cas, il est possible de faire un lavage articulaire sous anesthésie locale pour éliminer les débris de cartilage provoquant l'inflammation et le gonflement de l'articulation. Cette technique est surtout utilisée pour le genou. Dans les cas extrêmes, une prothèse articulaire posée chirurgicalement peut venir remplacer l'articulation endommagée.

 

Soigner l'arthrose : hygiène de vie

Pour ne pas perdre en mobilité, il est important de faire travailler les articulations concernées par l'arthrose. Bien évidemment, les exercices physiques ne sont préconisés qu'en dehors des poussées inflammatoires et des périodes particulièrement douloureuses au cours desquelles l'articulation doit être mise au repos. Pour savoir quelles activités sont le plus adaptées à votre situation, demandez conseil à votre médecin ou à votre kinésithérapeute.

En cas de surcharge pondérale, suivre un régime amaigrissant peut aider à soulager les articulations des membres inférieurs touchées par l'arthrose. D'une manière générale, avoir recours à une alimentation saine, variée et équilibrée contribue à réduire les mécanismes d'inflammation. Privilégiez notamment les aliments riches en acides gras oméga-3 naturellement anti-inflammatoires.

 

Soigner l'arthrose : les solutions naturelles

Pris suffisamment tôt, les compléments alimentaires peuvent aider à prévenir l'arthrose ou à la soulager lorsqu'elle est déjà installée.

Les gélules « Articulation » d'Apyforme contiennent des actifs naturels comme l'harpagophytum dont les vertus antidouleurs et anti-inflammatoires sont intéressantes pour limiter les poussées arthrosiques. Utilisée en médecine traditionnelle ayurvédique, la boswellia participe à l’action anti-inflammatoire du produit. La membrane d’œuf de poule renferme un actif 100 % naturel extrait selon un procédé breveté respectueux de l’environnement. Elle est naturellement riche en collagène, en acide hyaluronique, en glucosamine, en sulfate de chondroïtine et en acides aminés soufrés impliqués dans la constitution des différents tissus de l’organisme.

En application locale, plusieurs huiles essentielles (HE) s'avèrent intéressantes pour apaiser les douleurs et assouplir les articulations. Utilisées en synergie dans le gel de massage 2-en-1 d'Apyforme les HE de gaulthérie couchée, de genévrier, de girofle, d'hélichryse italienne, de lavandin, de menthe et de romarin offrent une action chauffante et un soulagement rapide des douleurs articulaires et musculaires.

Enfin, sachez que certaines cures thermales apportent de nombreux bienfaits pour soulager les symptômes d'arthrose.

Commentaires (0)

Produit ajouté à la liste de souhaits
Produit ajouté à la comparaison

Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur et nous vous recommandons
d’accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.