À quoi est due la tendinite ?

Douloureuse et gênante, la tendinite est causée par l'inflammation d'un tendon. Selon sa durée, elle peut être aiguë ou chronique. Lorsque cette inflammation touche plus particulièrement la gaine du tendon, on parle de ténosynovite.

Les tendons sont de petites bandes de tissu conjonctif rattachant l'extrémité d'un muscle à l'os. Beaucoup plus sollicités lorsqu'ils sont proches d'une articulation, les tendons victimes de tendinites se trouvent le plus souvent au niveau :

        de la main,

        du poignet (tendinite de Quervain),

        du coude (épicondylite),

        de l'épaule,

        du genou,

        de la cheville,

        de la hanche (tendinite des adducteurs),

        du tendon d'Achille.

 

Si tous les troubles tendineux relèvent d'une tendinopathie, ils ne témoignent pas nécessairement d'une tendinite. Parfois, le problème est dû à une altération du tendon à la suite d'un choc, d'un traumatisme ou d'une dégénérescence.

Le diagnostic d'un tendon enflammé repose essentiellement sur l'examen médical incluant un interrogatoire visant à mettre en évidence les symptômes de la tendinite.

 

Les symptômes d'une tendinite

Il existe principalement deux grands symptômes de tendinite :

        Une douleur qui s'intensifie lorsque l'on bouge activement le membre concerné et qui semble s'apaiser au repos. En l'absence de prise en charge, celle-ci augmente et persiste même lorsque l'articulation n'est pas mobilisée. Après traitement, il est possible que la douleur perdure encore quelques semaines. Lorsqu'elle dure depuis plusieurs mois, voire quelques années, on parle de tendinite chronique.

 

        Un gonflement localisé au niveau du siège de la douleur. Ce symptôme n'apparaît pas systématiquement. Plus rarement encore, l’œdème peut entraîner quelques fourmillements dans le membre touché.

 

Dans certains cas, cette affection s'accompagne d'une sensation de « grincement » à la mobilisation, on parle alors de tendinite crépitante. Lorsque la lésion du tendon est importante, il peut aussi arriver qu'un nodule se forme à la cicatrisation. Selon sa localisation, celui-ci peut s'avérer gênant.

 

Qui est le plus touché par les tendinites ?

Plusieurs facteurs favorisent l'inflammation des tendons. On considère que les personnes les plus à risque de développer une tendinite sont celles qui souffrent de pathologies inflammatoires (goutte, rhumatismes, etc.), d'un trouble de la posture ou d'une surcharge pondérale. L'avancée en âge tout comme la prise de certains médicaments (fluoroquinolones, stéroïdes) réduit l'élasticité des tendons rendant l'apparition des tendinites plus aisée.

Le mode de vie joue également un rôle important dans la constitution et l'aggravation des symptômes de la tendinite. Souvent provoquée par une trop grande sollicitation du tendon, la tendinite touche préférentiellement les gens qui ont un métier ou des loisirs leur demandant de faire le même geste à répétition. Elle est donc favorisée par :

        Certains sports : tennis (engendrant le fameux tennis elbow), course à pied, basketball, football, golf, etc.,

        La pratique du bricolage ou du jardinage,

        Certaines professions demandant des gestes répétitifs, de la force ou poussant à garder la même posture pendant un long moment : coiffeur, agent de maintenance, métiers de la construction, musiciens, etc..

 

Quand et comment soigner une tendinite ?

Si la douleur et l’œdème s'aggravent ou durent plus d'une semaine, il faut impérativement consulter un médecin. Bien que bénigne, l'inflammation chronique peut aboutir à la rupture du tendon si elle n'est pas soignée correctement.

Le traitement de la tendinite est assez simple. Il consiste principalement à mettre l'articulation touchée au repos et à utiliser des anti-inflammatoires par voie locale (pommade ou gel) et/ou orale, plus rarement par injection. L'application de glace permet également de bénéficier de l'effet anti-inflammatoire du froid.

Pour prévenir la tendinite et éviter les récidives, il existe des solutions efficaces et naturelles. Tout d'abord, veillez à toujours bien vous hydrater pour maintenir la bonne lubrification de la gaine des tendons. Enrichissez vos repas d'huiles à forte teneur en oméga-3 à l'action naturellement anti-inflammatoire (Colza, lin, noix).

Consommez des compléments alimentaires spécifiquement développés pour les articulations. Lorsque vous ressentez les premiers symptômes de tendinite, pensez aux gels de massage à base d'huiles essentielles qui aident à apaiser rapidement les articulations douloureuses.

Apyforme vous propose une gamme de produits spécialement conçus pour préserver le confort articulaire et retrouver une mobilité optimale. À base d'actifs 100 % naturels, le complément alimentaire « Articulations » contient de l'harpagophytum, de la boswellia et de la membrane d’œuf de poule. Les gels de massage Apyforme renferment quant à eux des synergies d'huiles essentielles réputées pour leurs bienfaits pour le bien-être articulaire.

 

Vous voilà armés pour dire stop aux douleurs tendineuses et chouchouter vos articulations !

Commentaires (0)

Produit ajouté à la liste de souhaits
Produit ajouté à la comparaison

Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur et nous vous recommandons
d’accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.